Décès de Jean Pierre BOUTANT

Un serviteur de l'Athlétisme, un trés grand serviteur s'en est allé

Si notre sport occupe une telle place, nous le devons à des passionnés qui se sont battus toute leur vie pour hisser l’Athlétisme là où il est aujourd'hui.

A cet effet, Jean Pierre BOUTANT peut être considéré comme un des plus grands dirigeants de ces 40 dernières années.

Né en 1944, dès son plus jeune âge, Jean Pierre a démontré des qualités Athlétiques évidentes et c'est donc tout naturellement qu'il prenait sa première licence à l'U.S. Tours.

Il faisait partie des meilleurs Français à la Perche. Normal quand on sait qu'il s'amusait sur le coin de pêche de ses parents, dans l'Indre, à Montbazon, face au Château d'Artigny, à s'initier à cette discipline en coupant des bambous glanés çà et là.

Ses parents ont été ses premiers supporters et ont pris des responsabilités en devenant dirigeants.

M. André BOUTANT fut pendant de trés logues années, Président de l'U.S. Tours et assurant des fonctions toutes aussi importantes au sein du Comité Départemental et de la Ligue où il assura le poste de Président, sa mère prenant la fonction de Secrétaire.

C'est dire l'engagement de la famille BOUTANT.

C'est un signe, son père disparut le jour de la création de l'A3 Tours.

C'est du reste à l'A3 Tours que Jean Pierre BOUTANT prit ses dernières Licences

Il passe son professorat de sport et est muté à Paris où ses qualités d'entraîneur sont dévoilées d'abord au Stade Français.

Sa carrière d'athlète fut malheureusement interrompue lors d'une démonstration organisée au cours de l'inauguration du stade de Gien.

Un grave accident lors d'un saut interrompit alors cette carrière qui s'annonçait prometteuse.

Muté ensuite à Poitiers comme Conseiller Technique Départemental, il assura le développement de son sport en créant plusieurs clubs dans la Vienne.

Il revient sur ses terres en 1978 en devenant Conseiller Technique Régional au sein de la Ligue du Centre d'Athlétisme, poste qu'il assura jusqu'au terme de sa carrière professionnelle en 1999.

De nombreuses, trés nombreuses décorations ont ponctué son action, tant au niveau Fédéral que de l'Education Nationale.

Durant ces 21 années de fonction, il permit à de nombreux athlètes de s'épanouir au plus haut niveau.

Mais combien d'Entraîneurs et de Dirigeants qui gravitent encore autour des pistes lui doivent tant sa force de dissuasion était persuasive.

Certains occupent des fonctions au sein de la Fédération Française d'Athlétisme.

Mais là ne s'arrête pas son rôle.

Il fut à l'origine des stages Régionaux.

Les Stages athlé Vacances, organisés au Blanc durant les vacances d'été, c'est lui.

Sans oublier les toutes aussi nombreuses organisations sportives qu'il appuyait de toute sa passion.

Le Meeting Michel MUSSON, qu'il créa après la disparition de ce Dirigeant qui assurait la fonction de Trésorier de la Ligue du Centre.

Comme les Trophées de l'Athlé.

Sans oublier le développement du Sport Handicap une de ses dernières missions professionnelles. C''est du reste son père qui accompagné M. André AUBERGER lors de la création de le Handi Sport en Indre et Loire.

C'est dire que son engagement était total et sans calcul aucun.

Caractère fort, il savait toutefois réunir autour de lui des passionnés. Il n'est pas inopportun de rappeler la qualité de l'équipe technique qui l'accompagnait lors des stages qu'il organisait même au delà du territoire.

Ce staff était alors fort d'un encadrement médical qui faisait référence en France.

Après sa carrière de CTR, il a continué son action au sein de l'Athlétisme et fut tout naturellement élu Président de la Ligue du centre d'Athlétisme de 2004 à 2012.

Il passait ces vacances d'été dans la maison familiale dans le golf du Morbihan (Le Tour du Parc) .

Ceux qui ont eu le bonheur de passer quelques jours en Bretagne savent combien ce séjour était riche de discussions passionnées, mais pas seulement autour de l'athlétisme. Il profitait de ses vacances pour la peinture et la collection de bateaux.

Notre "Boubout" se dévoilait alors et savait rendre ces quelques jours inoubliables.

Il dut interrompre son action de bénévole diminué par une cruelle maladie.

Son courage et sa force de caractère ne furent pas suffisantes.

Sans nul doute qu'un hommage à la hauteur du personnage lui sera rendu.

Dés que nous aurons des renseignements sur ses obsèques, nous ne manquerons pas de vous en tenir informés.

S'il est des personnes qui méritent d'être citées au Panthéon du Sport, de l'Athlétisme en particulier, sans nul doute que Jean Pierre BOUTANT rejoindra ses glorieux aïeux.

Toute notre pensée à Nadège, sa compagne et ses proches.

Mots-clés :

Featured Posts