France de Cross - L'apothéose

Le Championnat de France de Cross clôt la Saison Hivernale. Au retour de Bretagne, nous pouvons clamer que cette 1ère partie de Saison est une réelle réussite.

2 Titres - 1 médaille d'Argent, ne serait-ce que ce simple rappel aurait suffi à notre bonheur.

Oui mais voilà, nos représentants (et représentantes) ont su honorer nos couleurs en obtenant des résultats qui, s'ajoutant à ces 3 podiums, résument parfaitement l'état d'esprit des dirigeants et entraîneurs Atroitistes.

Le week end avait débuté par une course Inter Ligues Minimes proposée la Samedi après midi.

Aélaïg PELTIER, qualifiée avec l'Equipe de la Ligue du Centre, se classe 57ème.

La demoiselle saura profiter de cette 1ère expérience d'un Championnat de France pour rebondir encore plus fort lors de son passage dans les catégories supérieures.

Tout avait bien commencé Dimanche avec la course réservée aux Vétérans :

En obtenant une trés belle 9ème place, Benoît HOLZERNY permettait ainsi à l'équipe de se classer 7ème, les garçons avaient donné le ton.

Benoît n'était pas, jusqu'à présent, satisfait de sa saison hivernale et cette 9ème place vient le réconforter.

N'oublions pas la 62ème place de Rachid HAMDAOUI, sa meilleure perf. au France.

Les garçons auraient pu obtenir se rapprocher du Podium par équipe mais il aurait fallu pour cela un alignement des planètes et ce n'était pas le cas.

En effet, Anthony CARRE, terrassé par une sale angine a passé toute la semaine cloué au lit avec une forte fièvre et David JEHANNO a du se résoudre à abandonner, sa gène musculaire au mollet ne lui autorisant pas de continuer sur ce parcours trés exigeant.

C'est dire que les espoirs sont grands pour cette catégorie dans les saisons futures.

Venaient ensuite les Cadettes et Mathilde CHEVARD,

pour ses 1ers Championnats de France, elle n'est que 1ère année Cadette, ne voulait surtout pas être spectatrice.

Oui mais voilà, les conditions atmosphériques, pluie et boue, ne l'avantageaient pas. Il n'empêche que Mathilde, en guerrière qu'elle est s'est accrochée et s'est battue jusqu'au terme de cette course éprouvante.

Avec l’expérience que la jeune fille a accumulé cette saison et cette hargne nécessaire pour cette discipline, à coup sur que Mathilde sera un des espoirs du club.

Après les jeunes filles, les Garçons, nous savions tous que Milo GUIHARD pouvait espérer faire bonne figure et oublier sa déception de n'avoir obtenu qu'une Médaille de Bronze lors des Inters.

Hé oui, beaucoup s'en serait contenté de cette médaille mais le protégé de Tristan PERIGNON est fait de ce mental propre aux Champions.

Milo est bien parti, dans les 30 premiers afin de ne pas se laisser coincé. La course s'étant décantée, il s'est sagement placé dans les 10 premiers et une fois que les favoris ont durci la course, Milo, bien placé dans le second groupe de course a réalisé une course trés intelligente.

Il a attaqué à 800 m environ de l'arrivée pour tenter d'accrocher une 5ème - voir 6ème place mais n'a pu résister aux attaques de ses adversaires et a du se résoudre à les laisser passer pour terminer 9ème.

Très grande satisfaction de la part de Milo d'abord mais également de son Coach et de toute la colonie Atroitiste.

Juste un petit rappel, c'est la même place qu'avait obtenu Alice en 2014, quand elle était Cadette 2ème année.

Alors Milo, tout le mal que l'on te souhaite, c'est de connaître la même courbe de progression mais nous savons tous que ton encadrement, familial, remerciements à la famille qui vient encourager le fiston lors de chaque compétition et technique, Tristan a su faire preuve de ses compétences et sans nul doute que les Saisons futures, en élargissant son rayon d'action, nous pouvons nous attendre à d'autres satisfactions, Milo donc aura des ambitions à la hausse.

Après les Cadet(te)s place aux Juniors, ce sont les Filles qui s'y collent en premier et ici le mot collé est à prendre au 1er degré et second degré si l'on prend en compte la boue qui est venue s'ajouter aux difficultés du parcours.

Pas de stress particulier pour ces jeunes filles si ce n'est que prendre du plaisir et savourer l'instant présent, courir devant plus de 20 000 spectateurs dans un cadre absolument magnifique.

Que dire se ce n'est que les 6 jeunes filles se sont battues avec leurs armes et quel que soit le classement qu'elles reçoivent nos félicitations pour avoir réussi à se qualifier à cette grande fête de l'athlétisme.

Petite déception pour Laure TOULLIER mais la demoiselle n'a rien à se reprocher. Et comme l'a su si bien lui dire ses parents, présents eux aussi à Plouay, qu'elle se libère et profite avant tout de cette opportunité de participer à cette grande fête.

Avec le plaisir, les résultats viendront automatiquement.

A coup sur ce week-end, cette journée, resteront gravés dans leurs mémoires et véhiculeront des ondes positives vis à vis de leurs coéquipières d'entraînement.

Le stress, c'est certainement ce qui a paralysé Thomas BOUNDAOUI, notre représentant masculin dans cette catégorie Juniors.

Thomas était en pleurs car terriblement déçu de sa contre performance, mais comme c'est un garçon intelligent et fort bien entouré, tant familialement, merci au papa que techniquement. Une réflexion sur son approche psychologique des compétitions sera déclencheur de lendemains enchanteurs.

Maintenant, c'est au tour des grands :

Le cross court d'abord, ce sont les Féminines qui nous ont le plus saliver.

La course s'est trés vite décantée et tant Julie CHUBERE qu'Alice MITARD, les 2 jeunes femmes ont su accrocher le bon wagon, sans toutefois se frotter aux adversaires qui ne cessaient d'attaquer afin de faire éclater le petit peloton d'une dizaine d’athlètes alors en tête.

3 nanas se détachaient et nos 2 représentantes, afin de ne pas hypothéquer leurs chances restaient sagement dans le second wagon.

C'est dans le dernier kilomètre que tout se décidait.

Alice savait alors qu'une place sur le podium Espoirs lui était réservée.

Ne suffisait plus alors qu'à définir la marche. Et c'est là que la détermination, la rage que nous lui connaissons ont fait le reste. Alice oubliait la fatigue et c'est son abnégation qui lui a fait, au fur et à mesure que la ligne d'arrivée se profilait, qu'elle a dépassé ses adversaires pour ravir le titre de Championne de France Espoir.

Une première dans l'histoire du Cross National puisque c'est la 1ère année que les Espoirs sont titrés en Cross Court.

Julie qui a permis à sa jeunes coéquipière de réussir ce pari doit également être félicitée pour son intelligence tactique.

Sans nul doute qu'elle est un des facteurs de réussite d'Alice. Elle termine 11ème de cette course de trés belle facture.

Après ce Podium tant attendu de tous, allez un aveu, certains regards étaient embués lors de la remise de la Médaille d'Or et cela ne concernait pas que le Président ou l'Entraîneur !...

A ce sujet, comment ne pas remercier Guy RECOUDERC de mener si sagement la carrière de notre Alice Nationale.

Place maintenant aux Élites Femmes dans une course où la nouvelle Atroitsite, Sophie DUARTE avait la pancarte de favorite.

Quelle course, une force de caractère qui doit servir d'exemple à tous. Quand le talent s'en mêle alors il ne suffit qu'être un spectateur admiratif.

Sophie a du se résoudre à mener la course et toutes les autres se sont contentées de la suivre en espérant la coiffer dans le sprint final. Oui mais voilà la Championne d'Europe de Cross 2013 n'est pas du type à se dérober et progressivement a décroché ses adversairespour honorer de la plus belle des manières son arrivée parmi nous.

Une grande dame assurément qui a su conseiller les jeunes en leurs prodiguant des conseils d'une grande sagesse empruntes de paroles réconfortantes :

Son maître mot :

"Prenez surtout du plaisir et soyez vous même."

Après ce doublé, une 1ère dans l'histoire du club, venait alors la dernière course.

Les conditions étaient devenues dantesques.

En effet, avant cette ultime course, 3 000 concurrents avaient dégradé un parcours déjà difficile, mais tellement magnifique dans sa conception. et comme ne cela ne semblait pas suffire c'est sous une pluie continuelle que les 4 dernières courses se déroulaient.

L'élite du cross masculin s'élançait pour 10 000 mètres d'efforts ininterrompus.

Malgré quelques petites déceptions, les garçons ont su oublier la fatigue pour obtenir une trés belle Médaille d'Argent par Equipe.

C'est le plus jeune des BARREAU, Louis, qui a surpris tout son monde et lui même par la même occasion.

En terminant 42ème de la course, il permet à ses coéquipiers de monter sur la seconde marche du Podium.

Félicitons tous les autres Seniors pour ce superbe spectacle.

2 Titres - Une Médaille d'Argent - 3 places dans les 10 et la présence de l'A3 Tours sur toutes les courses, assurément un nouveau palier vient d'être franchi et sachons profiter de ces résultats positifs pour progresser et qualifier encore plus de monde.

Une grande, trés grande satisfaction liée bien entendu aux résultats d'ensemble mais également par le dynamisme de tous, les paroles positives des plus grands vis à vis des plus jeunes, la qualité de notre encadrement (Guy et Tristan déjà cités sans oublier François TOMAL et Laurent HEREAULT) et la fidélité des proches de nos jeunes qui n'ont pas hésité à faire les 400 Km nous séparant de Plouay pour encourager non pas leurs rejetons mais également tous les autres Atroitistes.

Alors merci aux Familles PELTIER - GUIHARD - TOULLIER - BOUNDAOUI - CHEVARD - BROUTET , c'est au travers de ces gestes que les entraîneurs et dirigeants s'appuient pour poursuivre dans la voie du progrès.

Quoi de plus positif pour rebondir encore plus fort à l'orée de la Saison Estivale.

Ci-après les résultats ICI

L'article de la Nouvelle République qui consacre une pleine page sur cette formidable journée ICI

Featured Posts