Championnat de France Espoirs et Nationaux -Quelle aventure

C'était au tour des Espoirs et Nationaux de matcher une dernière fois pour le compte des Championnats de France qui se disputaient à Albi le Samedi 10 et Dimanche 11 Juillet 2017


Déjà la semaine dernière à Dreux les conditions logistiques avaient été épiques, éloignement de l'hôtel rendant impossible pour les athlètes de rester sur place pour se reposer, ce weekend les conditions d'hébergement étaient encore plus discutables encore, 55 minutes de route, 76 Km du stade à l'hôtel, mais on y ajoutera les conditions de transport, véhicules insuffisants qui a nécessité à chacun des athlètes de poser ses bagages sur les genoux et de faire dans ces conditions 600 Km de route.

il faut ici souligner l'excellent esprit dont elles et ils ont fait preuve.

Mais cela ne suffit pas à souligner le manque de préparation de ce long déplacement.

Si l y a des axes de progression à réaliser pour les saisons futures la priorité sera portée sur ces défauts répétés et déjà une nouvelle organisation est en cours de préparation afin que la logistique soit à la hauteur d'un club comme le nôtre.

Mais revenons à ce Championnat

Cela à débuté samedi avec :

Océane MONNIER au 100 m

Océane n'espérait pas grand chose de cette participation mais voilà quand le talent parle.

Malgré une petite contracture aux ischios, la Demoiselle termine 4ème de sa série (12'' 31) et se qualifie pour la demi-finale.

Voulant se réserver pour le relais, Océane se renseigne auprès des officiels et comme on lui dit que si elle ne prenait pas le départ ou s'arrêtait en cours, elle serait disqualifiée et donc dans l'incapacité de courir de nouveau.

Ne lui restait plus alors comme seule solution qu'anticiper le départ et se voir éliminée pour faux départ.

Ensuite Nicolas FRADET (Sl USEAB) au Marteau,

Nico réalise une perf. conforme à ses jets de cette saison estivale (55m68), ce qui lui vaut de de placer 6ème et donc finaliste.

Après ces 2 participations, retour épique à l'hôtel, 2 allers et retour soit de 150 km lors de chaque voyage et demander aux athlètes restés sur le stade d'attendre 1 h 30, quand le vous disais que tous ont été remarquables de patience et de compréhension.

Dimanche réveil matinal pour nos 2 frangines accessoirement Marcheuses.

Sur place à 7 h 00 accompagnées d'Hervé DAVAUX comme entraîneur

et de Guy BESSAY au ravitaillement pour un départ à 8 h 00.

Ne dites pas que Léa est traqueuse, c'est un doux euphémisme.

Plus sérieusement, après les derniers conseils d'Hervé sur les allures à respecter, Lucie et Léa BARRITAULT respectent à la lettre les consignes,

Lucie en tête dés les premiers hectomètres sera quelques temps accompagnée d'une adversaire directe pour le titre qui cédera et la Demoiselle, future Madame 05 aout prochain restera concentrée jusqu'au bout et saura faire fi des douleurs pour résister au retour de sa dauphine en remportant donc le Titre de CHAMPIONNE de FRANCE NATIONALE ( 1h 46' 02'') 1er titre dans cette catégorie où elle avait souvent échouée et au delà du plaisir de monter sur le Podium de se qualifier pour les Elite.

Pour Léa, les consignes étaient de respecter les allures sans se soucier de l'adversité.

C'est ce qu'elle a fait et en fin d'épreuve, en continuant sur le même rythme voir même accélérer, elle "ramassait" quelques adversaires parties trop vite elles.

7ème Espoir, soit une place de finaliste avec un nouveau record personnel à la clé (2 h 06' 44").

Retour au stade, la marche se déroulait à l'écart, pour encourager Chloé CAUMES.

Partie au couloir 7, Chloé est restée à la bagarre jusqu'au 200 m et dans le virage elle n'a pu suivre le rythme de sa devancière.

Il est certain que son stage en milieu professionnel ces dernières semaines ne lui a par permis de s'entraîner comme elle le désirait.

Si l'on y ajoute une petite gêne à la cuisse, Chloé n'espérait pas des monts et merveilles.

Il n'empêche, record de la saison (57" 63) qui ne peut que lui autoriser tous les espoirs la saison prochaine.

Ces 2 éléments permettent à Chloé d' envisager une future saison pleine d'espoir et c'est tout le malheur que nous pouvons lui souhaiter.

Nous n'avons pas encore parlé du temps ce dimanche matin, la Marche s'est déroulée sous une pluie fine mais quasiment continuelle et si les séries du 400 m ont pu être épargnées, il faut savoir que la température n'était pas forcément estivale.

C'est ainsi qu'après Chloé, c'était au tour de Morgane GUICHARD de participer à la Perche.

Pluie intermittente n'autorisant pas un échauffement adéquate.

3m35 puis 3m65 franchis au second essai, Morgane ne trouvait pas la solution pour franchir la barre supérieure (3m80) et pourtant elle était largement au dessus de la barre mais des petits problèmes techniques ne lui permettaient pas de franchir cette barre qui aurait constitué son record de la saison.

Pas de regret à avoir donc pour Morgane.

Place maintenant au relais 4 x 100 m composé de :

Charlotte PENHOET - Charlotte NONET - Agathe BOUGOUIN et Maureen HUCAULT, Océane préférant laisser sa place à Maureen pour se reposer et reprendre sa place si une qualification s à la finale se présentait, justifiant ainsi son excellent état d'esprit.

De qualification il n'y en aura pas.

Les forces en présence étaient trop élevées et de plus Agathe et Charlotte NONET étaient quelque peu fatiguées après leurs joutes estivales, depuis le 1er tour des Interclubs elles n'ont pas eu un weekend de repos et avaient dans les jambes leur participation au France Jeunes huit jours plus tôt.

Coach Tristan remerciait les filles pour leur état d'esprit et leur combativité après ce 48" 97.

Ne restait plus alors qu'à repartir vers Tours avec les mêmes contraintes de transport qu'à l'aller!...

Les résultats Espoirs ICI

Les Résultats Nationaux ICI

Featured Posts