France Cadet(te)s Juniors - Un trés bon cru

En présentant les Athlètes qualifiés à ce Championnat de France "Jeunes" nous nous interrogions sur le nombre de Médailles et de Finalistes sans véritablement énoncer d'objectifs mais en s'imaginant que quelques "Breloques" viendraient alourdir les bagages de nos représentants.

Relatons les regrets au regard du potentiel de nos représentants, les confirmations et enfin pour clore en beauté les belles surprises.

Les regrets :

Il ne faut parfois pas grand chose pour dérégler toutes les belles mécaniques.

Ainsi, ces 5 derniers concours se sont tous soldés par une marque au delà de 47m00, c'était fin avril. Sur ses 3 derniers, sa plus mauvaise perf. était de 48m31 avec un record à plus de 50m00.

Hélas, le stress, la peur de mal faire ? Un 1er essai raté, le second pareillement, il était alors difficile de se libérer sur le 3ème.

Bien sur, il était mesuré mais 46m11 soit 80 cm de moins que la dernière qualifiée.

Parfois il y a des athlètes qui de par leur comportement ne méritent pas de performer.

C'est tout le contraire avec Emilie LAGNEAU, concentrée, appliquée, d'une assiduité sans pareil et d'une gentillesse !.

Si, parmi nos participantes, une ne méritait pas de s'arrêter en chemin, c'était bien elle.

Le groupe tourangeau était quelque peu meurtri et devant cette contre perf inexpliquée et devant les pleurs de la Demoiselle.

Il y a des jours où parfois rien ne marche et malheureusement ce jour maudit était destiné à Amélie.

Mais Emilie est encore jeune et elle saura analyser cette contre perf. pour rebondir les futures années, car en plus des qualités déjà énoncées, Emilie est intelligente.

Second regret, le 4 x 100 m.

L'équipe composée de 3 des Demoiselles qui étaient montées sur le Podium l'année dernière se retrouvait donc dans la catégorie supérieure.

Maureen HUCAULT donnait le témoin à Charlotte NONET en assurant sa course et rien n'était joué mais pour une raison inexpliquée, Agathe BOUGOUIN partait trop tôt, Charlotte s'en rendant alors compte criait stop au lieu de ralentis.

A ce commandement, Agathe continuait donc sa course en tendant le bras mais rien ne venait et c'est donc par ce quiproquo que nos demoiselles arrêtaient là leur quête.

La pauvre Constance TURPIN, 4ème relayeuse était toute surprise de ce malentendu et devait se rendre à l'évidence, elle devait se résoudre à voir son équipe éliminée.

Et c'est d'autant plus dommage que d'une part, la paire Charlotte/Agathe est peut être la paire plus fiable et d'autre part qu'il y avait un coup à jouer au regard des performances des finalistes.

Les confirmations :

Pour son premier Championnat de France, Manon FETIVEAU n'a rien à se reprocher. Elle est à sa place.

Elle réalise 1m60 en qualif. dans des conditions dantesques (Pluie) et il lui aurait fallu battre son record pour espérer se qualifier en finale.

Trés belle approche qui ponctue une belle saison.

C'est exactement le même commentaire pour Nabil DJAOUD. Il lui aurait fallu battre son record pour passer en finale.

13ème (52m90) et donc 1er non qualifié.

En analysant les résultats, on constate que parmi les 12 qualifiés, 9 sont cadet 2ème année, ce qui doit inciter Nabil à se reconcentrer et mettre toutes les armes de son coté la saison prochaine.

A la Perche, Gautier RUSSEAU est à sa place (4m00).

Peut être devrait-il être plus à l'écoute de son coach et ne pas se fier à ses impressions.

Mais globalement, il était difficile pour Gautier de passer en finale même si une petite ouverture s'offrait à lui.

Benjamin DELABARRE THOMPSON tant sur 200 m que 400 m savait qu'il lui serait difficile d'accrocher une place parmi les finalistes.

Et c'est donc tout naturellement que celui-ci terminait à la 5ème place de sa série, tant sur 200 m (22" 87) que sur 400 m (49" 33).

Pas de regret donc et la confirmation que ses qualités sont bien réelles.

Aux 3 000 m tant chez les Cadettes - Laure TOUILLER - qu'en Juniors - Cécile ROLLIN - nos 2 représentantes savaient qu'elles n'auraient comme objectif que de profiter de cette opportunité pour étoffer encore leur expérience.

Rien à dire pour Cécile ( 10' 27" 46 - 13ème) avec une course intelligente où elle a su se cacher derrière ses adversaires pour finir en beauté.

Un peu plus de regret pour Laure mais tout est relatif.

Laure est trop exigeante avec elle même.

Du coup, elle se met un stress pas possible et ne réalise pas les perfs souhaitées.

C'est du coté du mental que Laure devra travailler car elle a des qualités évidentes.

10' 57'' 89 - 25ème, Laure était abattue à la fin de la course mais chacun lui a rappelée que le sport, et l'athlétisme en particulier, était tout à la fois une question de qualités techniques mais surtout de force mentale et le sourire revenait vite éclairer le visage de notre Championne.

Constance TURPIN après son concours de qualif. (5m53) pouvait espérer mieux mais après

sa superbe performance obtenu la veille, voir ci-dessous, il lui était difficile de se concentrer sur son concours.

7ème toutefois en Finale avec une technique pas encore aboutie (5m63).

De quoi lui laisser tous les espoirs quand elle aura franchi le cap nécessaire.

Les bons souvenirs, les bonnes surprises :

3 médailles d'Argent. Une chaque jour, c'est dire que les sourires étaient larges du coté Atroitiste.

Mais avant de vous narrer chacune de ces breloques, il faut également rappeler les belles surprises du week-end.

Enfin dirons certains, n'est pas Monsieur Jo.

Alycia a enfin laissé laisser paraître ses qualités que chacun lui reconnaissait.

42m99 en qualif., record personnel te du coup qualifiée en finale.

En finale donc : 1er jet, 46m91 soit de nouveau son record personnel battu. 45m09 à son 3ème

Classé 5ème à l'issu des 3 premiers essais, Alycia était forcément perturbée par ce qui lui arrivait.

Il n'empêche 42m29 à son dernier essai et une trés belle 5ème place.

Agathe en Longueur, permettez une analyse personnelle. Je l'ai suivie durant ses 4 année Benjamines et Minimes, tout comme Charlotte du reste, et j'ai tout de suite dit à guy RECOUDERC qu'il y avait 2 pépites du coté d'Avoine.

Toutes les 2 récompensées la saison dernière à Châteauroux, Agathe cette année a franchi un palier en Longueur et une chance supplémentaire lui était donc donnée.

Elle n'a pas flanché.

5m63 en qualif. lui assurant la 1ère place de ce concours mais surtout le droit de participer à la finale.

Dire que la tension était à son comble lors de la Finale n'est que pur euphémisme.

Papa, Maman et toute le groupe Atroitiste donnaient de la voie et sans conteste aucun, si un Titre concernant les encouragement avaient été attribué lors de ce concours, l'A3 Tours l'aurait emporté sans coup férir.

5m83 au 1er essai, de quoi donner un sacré coup de bambou aux autres concurrentes.

Malgré les 6m04 de la favorite, Agathe était particulièrement concentrée.

Seconde à l'issue du 3ème essai, une concurrente la talonnait.

Alors la Demoiselle se concentrait de plus belle pour atterrir à 5m92 à son 5ème essai.

Il ne suffisait plus qu'a attendre patiemment le 6ème essai de ses adversaires pour croire de plus en plus à ce Podium.

L'attente fut longue mais au fur et à mesure que les adversaires butaient l'espoir grandissait et c'est avec une joie immense que notre Agathe avait l'honneur de monter sur la seconde marche avec le sentiment du devoir accompli.

5m83 - 5m72 - 5 m33 - 5m60 - 5m92 et pour terminer ce bel ouvrage 5m74 au dernier essai sachant que le vent était contraire sur les 5 premiers essais, il y a de quoi lui prédire de biens belles choses les saisons futures.

C'est aussi l'exemple même que l'entente que nous avons établi depuis plusieurs années avec Avoine a du sens.

Constance TURPIN, notre TGV à nous, a surpris tout son monde, je pense qu'elle est également surprise de sa perf.

12" 24 en série en assurant, 3ème perf. de toutes les engagées.

12'' 06 en demi-finale, second temps des finalistes.

Et enfin ce 12" 18 qui lui assure cette belle Médaille d'Argent mais surtout une sélection en Equipe de France puisque Constance a été retenue pour participer au Festival Olympique de la Jeunesse qui se déroulera du 23 au 28 Juillet prochain en Hongrie.

Assurément, la Demoiselle a tapé dans l'œil des Sélectionneurs et nul doute que son record, 11" 92 obtenu il y a 8 jours à Grandmont ,ne sera bientôt qu'un souvenir.

Enfin, notre Alice, Notre Alice Nationale, la leader charismatique.

Quelle intelligence de course, quel sens tactique, saison après saison, course après course, Alice ne cesse de nous étonner.

Elle était consciente que la 1ère place lui était difficile à obtenir aussi s'est-elle contentée, une fois l'attaque de la favorite de maîtriser le peloton.

C'est au train que tout s'est déclenché, forçant un peu plus l'allure au fur des tours, les autres poursuivantes lâchaient progressivement du lest et il lui suffisait alors d'accélérer franchement pour que la dernière poursuivante cède.

Seconde, Vice Championne de France du 1 500 m avec un temps moyen pour elle (4' 45" 40) mais on s'en fout du temps dans ces conditions, ce qui compte c'est la maîtrise et Alice n'en manque pas c'est évident.

Résumé donc, 3 places de Secondes - 3 places de finalistes - la formation Atroitiste est en pleine progression et nous pouvons être optimistes pour les saisons futures.

Surtout avec des Championnes et Champions de cette trempe.

QUEL PIED !..

Les résultats complets ICI

Featured Posts