Finale Nationale Equip' Athlé

Pour la dernière compétition de la saison 2016, place aux jeunes et à la Finale Nationale Equip' Athlé.

Après avoir qualifié une équipe de garçon l'année dernière, c'est cette année deux équipes (Minimes Garçons et Minimes Filles) qui se sont déplacées à Dreux et se mesurer aux meilleurs équipes de France.


Les garçons, 7ème meilleur total avant la compétition, nourrissaient des espoirs de Top 5 avec le podium en point de mire si tout se déroulait pour le mieux. Pour les filles, 22ème sur les listes, les objectifs étaient plus réservés : un top 15 aurait été satisfaisant.


Accompagnant ces deux équipes, 3 jeunes juges : Emilie Lagneau, déjà Jeune Juge fédéral, Simon Bouteloup et Eliott Serezat (EAJSP) sont venus eux passer leur examen fédéral et pour Simon, apporter des points à son équipe.


Esprit d'équipe, travail d'équipe chez les filles


1ère Journée


La journée du samedi fût consacrée aux courses chez les féminines et aux concours chez les masculin.

Commençons par la gente féminine avec le sprint en hors d'oeuvre :

Sur 100m, Léa Miserette, la pure demi fondeuse ouvre le bal précédant Jade Renard et Constance Turpin. en 15"60 (découverte des starts pour Léa), 13"85 et 12"61, les trois filles sont un peu en dessous de leur vrai potentiel mais une piste molle et les conditions glaciales auront raison des sprinteurs et sauteurs; nous y reviendrons. Constance s'imposera tout de même sur le 100m avec 0.3s d'avance.

Sur les 50m, Linda Zribi, très en forme à l'entraînement ne parvient pas à démontrer ses progrès en compétition. Un peu crispée par la compétition, elle terminera en 7"53. Mathilde Kut, la lanceuse de l'équipe termine elle en 7"77.

Manon Sardi Antasan, sur les haies, fera un bon départ mais une grosse faute en jambe de retour sur la deuxième haies lui enlève tout espoir de faire un record personnel. En 14"05, elle limite malgré la casse de superbe manière.

Puis vient le demi fond : Jade Renard, gênée par des périostites contractées en cours d'EPS se contentera de 3'33 au 1000m. Toujours en manque de confiance, elle laisse le paquet partir avant de doubler 6 filles sur la dernière ligne droite. Oui Jade, tu as toujours le niveau, il faut y croire.

Léa Miserette se sera bien fait bousculer au départ de son 2000m. Tout à l'intérieur d'une série de 15 demoiselles, elle a vu le peloton lui passer devant avant de s'élancer. Elle remontera tranquillement avant de terminer 3ème en 6'54 (nouveau record perso). Comme pour Jade, Léa doit vraiment être consciente de ses capacités afin de vraiment oser prendre des risques. Sa place dans les meilleures françaises n'est vraiment pas loin.




Côté concours :

Sylvestre Ndzouba commence sa compétition par un record au saut en hauteur : 1m52, encore loin de son potentiel mais avec l'entraînement, cela viendra.

Pendant ce temps, l'un des meilleurs athlètes de l'A3T sur cette compétition : Nabil Djaoud, débute son concours de perche. Très stressé, car il savait que le sort de son équipe reposait en partie sur ces épaule, notamment à la perche et au marteau, il franchit 3m dans un style peu académique puis 3m20, 3m30, 3m50 et enfin 3m60 avant d'échouer de peu à 3m70. Dans le même temps, Dimitri le Gall, sur un sautoir compliqué s'arrache au dernier essai pour passer les 6m (6m02, -0.9).

On retrouvera ensuite Nabil au marteau, 48m au premier essai, puis 51m57 au troisième avant de mordre in extremis un lancer vers les 54m au dernier. Contrat amplement remplis pour Nabil avec ce record perso. Pendant ce temps, Nicolas Almeida, puis Léo Baudin passeront au travers de leur longueur (5m20 et 5m55). Enfin, Sylvestre Ndzouba passera les 11m au triple saut, malgré des soucis de marques (oui Sylvestre, si on saute sur la planche à 9, on prend les marques depuis la planche à 9).


Après cette première journée de compétition, les filles sont un peu derrière leurs standards sans que cela ne soit catastrophique. Pour les garçons, les deux contreperformances en longueur obligeront les coureurs à faire un sans faute le lendemain.




2ème Journée :

Levé à 6h30 pour les filles afin de débuter leur épreuve à 8h45, c'est dans la pénombre la plus totale et dans un froid glacial que les filles arrivent sur le stade. Froid, humidité et vent seront au programme toute cette deuxième journée.

Linda commence au marteau avec un 24m75 qui laisse entrevoir des très belles performances dans le futur. Manon fera 4m25 en longueur à plus de 30cm de la planche, Mathilde fera un très bon concours de javelot à 24m71 avant de battre son record au disque : 25m91.

Constance, qui n'affectionne pas vraiment le froid se contentera de 5m31 à la longueur puis, en proie à des douleurs au genou, se satisfera d'1m44 en hauteur. Manon fera quant à elle 1m32 dans la même discipline. Jade sera également en difficulté à la longueur où elle ne parviendra pas à faire mieux que 4m32, loin de son vrai potentiel.


Chez les garçons, la journée est consacrée aux courses en commençant par les 100m de bonne heure (et de bonne humeur?).

Nicolas et Sylvestre ne parviendront pas à faire mieux que 11"91 et 12"19, contreperformances à relativiser mais très peu de bonnes performances ont été réalisées au sprint.

Sur 50m, Kaysse fera une performance très correcte en 6"64 avant de s'élancer pour le 1000m. Dans une course très tactique et très dense, il parviendra à battre son record en prenant ses responsabilités à 450m de l'arrivée : 2'47"85.

Arrive les haies, une des disciplines fortes du club.

Léo fera une très belle série en 14"33 et Nabil terminera en 15"23. Le contrat est plus que remplis pour ces deux garçons.

Dimitri le Gall fera sur le 200mHaies, la plus belle performance de l'équipe (de la compétition?). Avec une victoire en 25"46, il battra son record d'une seconde pleine, à seulement 4/10 du record de France.


Il ne restera ensuite plus qu'une seule épreuve à disputer : le relais.

Un pointage classe les filles en 32ème position, et garçon 5ème (à 2 points de Villeneuve d'Ascq et 5 d'Athlé Sud 17).


Côté fille, ce relais, sous la pluie sera une catastrophe. Perturbée par le jury, toutes ne placeront pas bien les marques et elle termine à plus de 2secondes de leur record.


Juste avant, les garçons fûrent les premiers à s'élancer. Dans la dernière série avec les 8 meilleurs équipes.

Alors que la pluie est au plus fort, les garçons effectuent un relais moyen en 27"91. Ils mettent Athlé Sud 17 loin derrière, mais Villeneuve d'Ascq seront juste derrière en 27"94.


Les garçons terminent donc 4ème à seulement 2 petits points du podium sur lequel monte Villeneuve d'Ascq.

Ce résultat est rageant, alors forcément, on est vite tenté de chercher tous les petits points laissés en cours de route mais la vérité est que l'objectif est remplis, que les choses ont tournées en notre faveur sur certaines épreuves, moins sur d'autres.

Cette performance reste cependant un excellent résultat et la génération 2001-2002 un très grand cru qu'il faudra maintenant bonifier.



Un Grand bravo à ces douze athlètes, aux 3 jeunes juges (Eliott aura sa certification, Simon l'a raté de peu) sans oublier Véronique et Jean Jacques. Bravo aux cinq coachs présents et à tout ceux qui ont œuvré au cour de cette saison et qui n'étaient pas présents ce week end.

On souhaitera un bon anniversaire à Emilie et maintenant, place à 2017.


Les Photo ICI


Featured Posts