Championnats de France Nationaux et espoirs - L'apothéose


11 qualifiés, 2 Titres – 1 Médaille de Bronze agrémentée de 2 autres places de finalistes, cette dernière compétition estivale que représentait les Championnats de France Espoirs et Nationaux auront conclu de fort belle manière cette saison estivale qui confirme une nouvelle fois que les progrès constatés déjà l’année dernière se confirment.

Mais revenons à ce long déplacement à Aubagne.

Partis vendredi 15 juillet le voyage s’est bien déroulé malgré quelques

ralentissements subis après Valence.

Pas de quoi toutefois miner le moral de nos troupes. Après le diner et une visite sur le vieux port de Marseille pour les accompagnateurs, visite culturelle oblige !...

9 athlètes se retrouvaient sur le stade d’Aubagne dès le samedi.

1ère épreuve et déjà un Titre pour Jimmy ROUGHOL

qui remportait ainsi la Médaille d’Or à la Hauteur avec un saut à 2m03.

Titre attribué au nombre d’essais à cette hauteur pour départager les 3 médaillés.

Jimmy tentait 2m06 qu’il ratait de très peu, justifiant ainsi que son état de forme était à son pic et a pu constater, avec l'aide de son entraîneur Pierre GABOREAU, que la préparation avait été très bien maîtrisée.

Pendant ce temps, à la Perche, Morgane GUICHARD,

qui revenait d’une blessure assurait une barre à 3m75 à la Perche en obtenant ainsi une méritée 9ème place qui la laissait quelque peu désabusée car sa progression cette saison lui autorisait de pouvoir frôler les 4m00 qui lui auraient permis de monter sur le Podium.

Mais il en est ainsi et les aléas ne sont pas toujours de votre côté. Il n’empêche, Morgane peut envisager l’avenir avec sérénité.

Pendant le concours de Morgane, Chloé CAUMES et Louise BENEVENT se lançaient pour 1 ou 2 tours de piste.

Chloé

en profitait pour battre son record de la saison (57’’ 99).

Il est dommage que son arrêt forcé cet hiver (3 mois) ne lui ait pas permis de se présenter avec une préparation maximale.

De son propre aveu, Louise BENEVENT

n’avait pas su gérer sa course comme elle le souhaitait et a dû se contenter d’un temps moyen pour elle de 2’ 20’’ 64.

Mais le plus important cette saison n’était-il pas de réussir son examen et de passer en seconde année dans sa formation d’infirmière.

Cassandra se contentait d’assurer sa place en ½ finale du 100 m/haies avec un temps de 13’’ 81.

Pareillement pour Cyril MELFORT qui termine 3ème de sa série du 100 m en 10’’ 86.

Hélas, en ½ il échouait dans sa tentative de se qualifier en finale pour quelques millièmes de seconde.

En effet, 2 autres garçons étaient crédités du même temps et c’est au 1 000ème de seconde que la 8ème place de finaliste a été attribuée.

Pendant ce temps, une blessure à l’épaule qui se révélait lors de l’échauffement, déchirure ? ne permettait pas à Marty GOURBEAULT de défendre ses chances.

Malgré la douleur Marty refusait d’abandonner mais la douleur était trop aigue pour qu’il puisse faire preuve de tout son talent.

Bravo toutefois à Marty pour ne pas avoir cédé à la facilité.

Au tour de Théo GABOREAU de rentrer en scène.

Après un petit réglage à 4m80, 2 sauts pour passer cette barre, Théo passait 4m95 et 5m05 au 1er essai.

Et s’il ratait de très peu la barre à 5m15, il se voyait octroyer la Médaille de Bronze qui vient récompenser sa régularité constatée cette saison.

Il est certain que cette régularité devrait le voir franchir des barres plus hautes la saison prochaine.

Débutait le concours de Nicolas FRADET (Sl USEAB).

Après un départ quelque peu poussif, il réussissait enfin un jet conforme à ses moyens qui le voyait grimper à la 4ème place avant les 3 derniers essais.

Hélas, comme il le reconnaissait auprès du journaliste, Nico n’avait pas su répondre à ses attentes, à nos attentes, et il n’a pas su se libérer de la pression, lui le Champion de France 2015.

4ème toutefois, beaucoup s’en contenteraient mais Nicolas est un guerrier et il est certain que cette expérience lui servira pour la saison à venir.

Pendant que Nico lançait, Léa BARRITAULT

était en lice pour le 20 Km Marche qui se déroulait à l’écart du stade, en centre-ville.

Bien épaulée par Emilie LAGNEAU qui notait tous les temps de passage, quel investissement de la Demoiselle, à l'image de ses parents qui avaient fait le déplacement jusqu'à Aubagne pour coacher Nicolas, Guy BESSAY ne cessait d’encourager Léa pour le second 20 Km de sa carrière.

Les conseils d’Hervé DAVAUX consignés sur une feuille étaient suivis à la lettre et c’est ainsi qu’à mi-course, notre marcheuse émérite respectait à 10 secondes le temps de passage..

Et tout au long de cette épreuve, le téléphone n’a pas cessé de tinter entre Hervé et Guy.

Toutes les autres épreuves étant closes sur le stade, la troupe tourangelle s’empressait alors de venir encourager notre représentante.

Après la mi-course, la seule consigne était que Léa se concentre sur sa technique et aborde les 10 derniers Km sans autre souci que de se faire plaisir avec quelques objectifs ponctuels comme revenir sur ses devancières qui n’avaient pas su peut-être maîtriser leur allure.

C’est ainsi que la Demoiselle revenait sur 2 autres concurrentes et les laissait sur place sans faiblir.

Mais un carton rouge l’obligeait alors à ralentir afin de ne pas subir les affres des juges placés tout autour du circuit de 1 Km.

8ème Espoir, 7ème française si l’on veut retenir que la lauréate de cette épreuve aussi technique qu’éprouvante était Tunisienne.

2h 08’ 01, 3 minutes de mieux que son record personnel ; Léa pouvait être satisfaite de sa performance et les nombreux réconforts donnés par l’ensemble de la troupe Atroitiste lui permettait d’oublier quelque peu la fatigue.

Le repas pris ensemble, il était temps de retourner à l’Hôtel et pour les infatigables touristes que sont Guy et Pierre de redécouvrir le charme du vieux port !...

Dimanche Matin, tous les athlètes ayant participé la veille repartaient vers Tours en espérant ne pas retrouver les bouchons sur la route.

Ce ne fut pas le cas et c’est après 11 h 00 de route qu’ils pouvaient repartir dans leurs pénates.

Place aux 2 seuls représentants encore en lice ce Dimanche.

Pendant que Cassandra LEBORGNE

assurait sans véritablement forcer sa place en finale du 100 m/haies (13’’ 71) en coupant dès le 8ème obstacle franchi.

Antoine TESSIER participait à la Hauteur Espoir.

1ère barre franchie au 3ème essai (1m96), le garçon ne pouvait franchir la barre supérieure et se classait donc 15ème de ce concours.

Moment de répit de courte durée, nous pouvions envisager la finale du 100 m/haies avec optimisme, Cassandra avait en effet le 3ème temps de la finale.

Sortie comme une bombe des starts, Cassandra franchissait les 8 premiers obstacles en tête et tout laissait penser qu’une bonne surprise pouvait clore cette course de haute tenue.

Et même si la tenante du titre de 2015, grande favorite de cette course, revenait progressivement sur Cass, celle-ci avait encore assez de lucidité pour casser sur la ligne qui lui donnait la victoire pour un centième de seconde.

Sa course ICI

13’’ 40, record personnel battu, Cassandra a une nouvelle fois su faire montre d’une très grande rigueur dans sa préparation, tant en amont de ce Championnat que lors des 3 courses.

C’est une juste récompense des efforts consentis par la Demoiselle et tout le club ne peut que se réjouir d’avoir en son sein une telle athlète qui allie à sa gentillesse une rage de vaincre qui lui fait gravir des montagnes.

Nous attendons avec impatience la remise des récompenses et voir ainsi Cassandra monter sur la plus haute marche du Podium.

Assurément, avec ce Championnat de France et malgré quelques contreperformances nous pouvons être satisfaits et envisager la reprise de la Saison avec sérénité.

L’Athlétic Trois Tours est un grand club et les résultats obtenus tout au long de cette saison laissent à penser que l’avenir est des plus favorables.

Ce n’est qu’un étage de la fusée et sans nul doute, les saisons futures seront de la même veine.

Tout le monde, Athlètes – Entraîneurs – Juges – Dirigeants peuvent maintenant se relâcher et profiter du soleil avant le retour programmé le 22 août prochain.

Merci à tous nos représentants qui ont su hisser nos couleurs à ce niveau.

Ci après l'article de la Nouvelle République ICI




Featured Posts