Championnat de France en salle Espoirs et Nationaux

Les résultats auraient pu être plus probants encore.

En effet, 8 Athlètes engagées, 5 places de finalistes et avec un peu plus de réussite 2 ou 3 breloques auraient pu ainsi récompenser nos représentants.

C’est donc dans la toute nouvelle salle Robert POIRIER de Rennes que se e tenaient ce Championnat de France Espoirs et Nationaux.

Dés le samedi, le tin était donné

Cassandra LEBORGNE était la 1ère en lice et avec ses 8’’ 48 en Série du 60 m/haies qu’elle terminait en tête lui assurait facilement l’accès au ½

Lors de cette demie finale, Cassandra terminait seconde mais le temps était proche de son record personnel (8’’ 38)

Hélas, en finale, elle ne partait pas aussi rapidement que prévu et une touche avec son adversaire de la ligne voisine lors du passage de la 3ème haie les déséquilibraient quelque peu toutes les deux. Le tempo, si important aux haies n’était plus le même et elle terminait 5ème avec un bon temps compte tenu de cet incident (8’’48) mais insuffisant pour espérer monter sur le podium

Cyril MELFORT, sur 60 m ; se relevait trop tôt et sa seconde place en série (7’’ 05) ne lui permettait pas de continuer plus avant.

Au tour de Louise BENEVENT de parcourir les 4 tours de piste.

Louise reconnaissait au retour de sa course qu’elle n’était pas partie assez rapidement pour se placer dans le trio de tête et elle a été ‘’baladée’’ tout au long de la course. Pas assez de vélocité pour espérer accrocher une place en Finale (2’ 21’’ 19).

Un peu déçue mais si l’on sait que Louise revient après une longue interruption, nous pouvons être optimistes pour la saison estivale prochaine.

Louis LECLERCQ était déjà très heureux d’être qualifié et espérait simplement profiter de cette aubaine et pourquoi pas ?...

De très bonnes sensations trop peut être, c’est ainsi qu’il commentait son concours.

C’est ainsi que la perche qu’il utilise quand il franchit des barres supérieures à 5m00 lui paraissait trop souple et n’a pu corriger ses sauts pour franchir sa 1ère barre.

Ce n’est pas grave, Louis a pu visiter Rennes Samedi Soir dont cette drôle de rue dénommée rue de la soif !... Sait on pourquoi ?...

Antoine TESSIER lui se sentait de très bonnes jambes et son concours en hauteur en témoigne.

1ères barres à 1m911m962m01 franchies au 1er essai avec beaucoup de facilité.

Barre à 2m05 franchie au 3ème essai mais avec beaucoup de réserve au dessus de la barre.

Hélas, à 2m09, il buttait malgré le fait qu’il avait lors de ces 3 essais de l’espace au dessus de la barre.

A l’issue de son concours Antoine reconnaissait qu’à cette hauteur, il manque de puissance et son entraîneur acquiesçait en lui avouant qu’il passera quelque fois sous les barres de muscu, Place de Finaliste tout de même

De bon augure également pour cette saison estivale

Dernière course pour Tristan qui dominait sa course et se classait second (1’ 53’’ 18) avec maîtrise, synonyme de qualif. pour la Finale du lendemain.

Le dimanche Matin, c’était au tour de Morgane GUICHARD de se préparer la 1ère pour son concours de Perche.

3m25 3m45 3m60 franchis au 1er essai.

Morgane faisait l’impasse à 3m75 afin de se préserver à 3m80 qui devait être déterminant pour l’attribution des 3 premières places.

Malheureusement, ne réussissait pas à franchir cette barre qui aurait constitué son record personnel en salle et doit se contenter de la 6ème place du concours, 5ème française très près du podium.

Jimmy ROUGHOL a fait un concours de Hauteur conforme à ses ambitions. 1m901m95 au 1er essai, 1m99 au 3ème essai ; hélas pas assez de jus pour passer à la barre supérieure (2m02), 8ème du concours.

Arrivait la finale du 800 m ou chacun espérait secrètement que Tristan qui avait fait preuve de tant de maîtrise la veille reproduirait les mêmes attitudes.

Parti prudemment, trop prudemment peut être, Tristan était bien calé en milieu du peloton semblai serein.

Malgré tout, après 300 m de course environ, il tentait bien de pointer son nez en tête mais ses adversaires en décidaient autrement et il a du se résoudre à attendre les 150 derniers mètres pour attaquer franchement. Hélas, alors qu’il paraissait plus frais que ses adversaires, un incident de course, l’adversaire qu’il dépassait le ralentissait alors que Tristan le débordait à 75 m de l’arrivée.

Tristan, coupé dans son élan n’avait plus assez de ressources et terminait 4ème ; soit la place du C….

Le ‘’calme, très calme’’ Tristan était cette fois ci très énervé mais ce sont des incidents de course et seule la guigne servait d’explication.

Bref, 5 places de Finalistes et des breloques loupées de peu, ces Championnats ont été

et nous pouvons espérer de bien belles choses ce printemps.

Featured Posts